CENTRE ÉMILE DURKHEIM - Science politique et sociologie comparatives
UMR 5116




Romain DELÈS



Doctorant, PRAG au département de sociologie

romain.deles@gmail.com

 

 


Domaines de spécialisation

Enseignements

- CM d'économie en première, deuxième et troisième année de licence
- CM "Les classes sociales" en première année de licence
- CM "La sociologie économique" en troisième année de licence
- CM et TD de statistiques en première et deuxième année de licence
- Interventions en master enseignement


Recherches en cours

« Quelle insertion professionnelle quand on n'a « que » Bac+3 ?, sociologie de l'insertion professionnelle des détenteurs de diplômes non professionnalisants », thèse sous la direction de M. François Dubet, date de début : septembre 2010.

Résumé

Depuis la fin des années 1980, on assiste à l'avènement d'un double mouvement de démocratisation du baccalauréat et des premiers cycles universitaires d'une part, de resserrement des perspectives d'emplois pour les jeunes d'autre part. La conjugaison inédite de ces deux phénomènes est à l'origine de la situation paradoxale d'un nombre croissant de sortants de l'enseignement supérieur : ceux-ci sont à la fois diplômés, et, pour autant, demandeurs d'emplois. Il faut comprendre le problème comme suivant : les enfants de la démocratisation scolaire ont bien réussi à l'école (leur diplôme, d'ailleurs dit « du supérieur » l'atteste), mais éprouvent les limites de leurs espoirs au lendemain de la scolarité, aux portes de l'emploi. La prétendue égale réussite de tous ne résiste pas à la sélection sur le marché du travail. Les moments de transition entre l'école et le travail stable constituent alors des espaces privilégiés de l'étude des mécanismes de recréation d'inégalités, un temps mises entre parenthèses au sein de l'école. Ceux-ci seront principalement appréhendés par le biais d'entretiens semi-directifs avec des jeunes diplômés, membres d'une association destinée à la formation et à l'insertion professionnelle.